EgaliTED - Autisme
"Vous devez être le changement que vous désirez voir en ce monde." (Gandhi)
"Vous devez être le changement que vous désirez voir en ce monde." (Gandhi)
L'autisme: c'est quoi ?
Les causes de l'autisme
Dépistage
Diagnostic
Comment obtenir un diagnostic
Autisme avec retard mental
Diagnostics erronés
Lexique de l'autisme
Recommandations officielles et guides associatifs
Cette page recense les recommandations officielles en vigueur en France concernant les personnes porteuses de Troubles Envahissants du Développement. En bas de page vous trouverez une explication sur le rôle de la HAS (Haute Autorité de Santé) à l'origine de plusieurs des recommandations ci-après.

Fiche d'information de la Haute Autorité de Santé sur l'autisme, à destination des médecins: cliquez ici

Ministère de la Santé - Les troubles de l’évolution du langage chez l’enfant : Guide pratique (mai 2007): cliquez ici

Haute Autorité de Santé - Recommandations pour la pratique professionnelle du diagnostic de l'autisme (juin 2005):
cliquez ici

Haute Autorité de Santé - Autisme et autres TED diagnostic et évaluation chez l’adulte (juillet 2011):
cliquez ici

Haute Autorité de Santé - Autisme et autres troubles envahissants du développement
État des connaissances hors mécanismes physiopathologiques, psychopathologiques
et recherche fondamentale (janvier 2010):
cliquez ici

Haute Autorité de Santé -  Recommandations de bonnes pratiques de prise en charge, "interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent" (mars 2012): cliquez ici

et leur "mode d'emploi" rédigé par Autisme France: mode d'emploi pour les familles des recommandations de la HAS


ANESM - Recommandations de bonnes pratiques professionnelles
Pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme
ou autres troubles envahissants du développement (juillet 2009):
cliquez ici

AFSSA - Rapport sur l’efficacité et innocuité des régimes sans gluten et sans caséine
proposés à des enfants présentant des troubles envahissants du développement (avril 2009):
cliquez ici


INSHEA - Scolariser les élèves autistes ou présentant des troubles envahissants du développement (octobre 2009):
cliquez ici

Ministère de l'Education Nationale - La scolarisation des élèves handicapés (guide 2011): cliquez ici
Ce guide est une mine de renseignements utiles, par exemple les coordonnées des MDPH, le recensement des divers types d'établissements de prise en charge, les textes officiels, l'explication du PPS...

Le Guide de la Loi Handicap de 2005 réalisé par le Ministère de la Santé: toute la loi de 2005 expliquée en termes simples avec ses conséquences en terme de compensation financière, scolarisation, travail pour les adultes.



Documents associatifs utiles


L'association Vaincre l'Autisme publie son Guide Juridique 2012 , un Guide contre le Signalement abusif et un Guide pour la Scolarisation, documents bien faits et qui seront utiles à toutes les familles d'autistes, qu'elles soient ou pas en difficultés avec l'école, une administration ou une instance médicale.

 

     



Recommandations de bonnes pratiques de prise en charge: Autisme France édite un "mode d'emploi à l'intention des familles"

Autisme France Association reconnue d'utilité publique 
Cliquez sur l'image ci-dessus





 
Qu'est ce que la HAS exactement
 

Vous parents entendez beaucoup parler de la HAS, surtout en cette période faste. Nous avons donc décidé de vous présenter cet organisme

Nous avons choisi de vous faire un résumé succinct sur ce qu'est la HAS ainsi que ses missions. Vous trouverez tous les détails nécessaires et complémentaires sur leur site :

 
 
 

La HAS a été créée par la Loi du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie afin de contribuer au maintien d’un système de santé solidaire et au renforcement de la qualité des soins, au bénéfice des patients.

La vocation du site internet de la HAS est d'apporter une contribution significative aux missions qui ont été confiées à la Haute Autorité de Santé notamment en matière de promotion des bonnes pratiques, de bon usage des soins et de diffusion de l'information médicale.

 
La Haute Autorité de santé (HAS) est chargée :

      d’évaluer scientifiquement l’intérêt médical des médicaments et des dispositifs médicaux et autres actes professionnels et de décider ou non de leur remboursement.

de promouvoir les bonnes pratiques et le bon usage des soins auprès des professionnels et des usagers de santé;

d’améliorer la qualité des soins dans les établissements de santé et en médecine de ville;

de veiller à la qualité de l’information médicale diffusée;

d'informer les professionnels de santé et le grand public et d'améliorer la qualité de l'information médicale;

•      de développer la concertation et la collaboration avec les acteurs du système de santé en France et à l'étranger.

 
Statut de la HAS

Autorité publique indépendante à caractère scientifique, dotée de la personnalité morale et disposant de l’autonomie financière.

 
Les missions de la HAS

La HAS décide du remboursement ou pas des médicaments, des dispositifs médicaux et des actes professionnels en fonction du service médical rendu ou attendu. La HAS rend un avis à l'assurance maladie qui tranche.

La HAS décide également de ce qui rentre dans le champs des ALD

Elle compare l'intérêt médical d'un acte, d'une prtique ou d'un médicament, ou encore d'une organistion innovante ou d'un programme de dépistage, ainsi que les coûts qu'ils engendrent

Évaluation médico-économique et en santé publique

 

PROMOTION DES BONNES PRATIQUES ET LE BON USAGE DES SOINS AUPR7S DES PROFESSIONNELS DE SANTE ET DES USAGERS DE SANTE

Par des recommandations professionnellesndations professionnelles. Elles couvrent tout le chant de la santé et décrivent les soins les plus adaptés à un patient donné  compte tenu de l'état actuelle des connaissances et des pratiques médicales

Elle élabore également des guides destinés aux médecins afin de bien les aider à prendre en charge les patients atteints d'ALD (étapes clés, professionnels impliqués, ainsi que les  actes et prestations nécessaires au suivi et au traitement de la pathologie

 
Améliorer la qualité des soins en établissements de santé et en médecine de ville

Certification des établissements de santé, pour améliorer la qualité des soins fournis par les établissements de santé, et informer les patients de ce qu'ils sont en droit d'attendre

 Évaluation des pratiques professionnelles afin de prodiguer le meilleur aux patients et d'obliger les praticiens à s'engager à fonder leur exercice clinique sur ces recommandations

 
Informer les professionnels de santé et le grand public et améliorer la qualité de l’information médicale  

Diffusion d’outils et de méthodes d’amélioration de la qualité des soins, par la diffusion d'outils et de méthodes destinés à aider les professionnels de santé à prendre la décision la plus adaptée

 
Contribuer à la transparence du financement des associations de patients et d’usagers de la santé

      La HAS est en charge de publier les déclarations des aides versées aux associations de patients par les industries de santé. Il s'agit de volonté de transparence

 
Développer la concertation et la collaboration  avec les acteurs du système de santé en France et à l’étranger 
 

Programme de recherche : Pour une meilleure pratique de la médecine, la HAS a besoin de connaissances nouvelles. Pour cela, des projets de recherches sont financés par cet organisme

 Relations internationales : toujours dans le but d'une meilleure pratique de la médecine, la HAS entretien des relations étroites avec ses partenaires étrangers (notamment les groupes de travail)

 Relations avec les collèges de professionnels et les sociétés savantes : de nombreux experts issus de collèges professionnels et de sociétés savantes cnotribuent régulièrement à l'élaboration des travaux de l'institution.

 

Relations avec les associations de patients et les usagers de santé : la HAS est en relation étroite avec les associations de parents (les plus concernés par la santé de leurs enfants), ainsi que d'usagers. Leurs attentes sont étudiées et prises en compte dans les décisions de l'institution.

 

Relations avec les Agences Régionales de Santé (ARS)

•      La Haute Autorité de Santé intervient en amont et en aval des stratégies d’adaptation des organisations et des pratiques professionnelles aussi bien dans les champs hospitalier et ambulatoire que dans ceux de la prévention et de l’évaluation des technologies de santé.

Elle dispose ou produit des outils, des indicateurs de qualité et de sécurité des soins ainsi que des référentiels qui ont toute leur place dans les dynamiques d’amélioration de la performance des offreurs de santé (entendue au sens d’amélioration des processus de soin et de l’efficience) et de la qualité des parcours de soins. À ce titre, la HAS peut contribuer à éclairer le pilotage des politiques de qualité des Agences Régionales de Santé (ARS) ainsi que leur politique de gestion du risque.

La question des rapports des ARS et de la HAS, en liaison avec les administrations centrales concernées, sera déterminante dans l’avènement et l’amplification de la place de la régulation par la qualité, en complément de la régulation par l’offre et de la régulation par les tarifs.

 




BienvenueAutisme infosPrises en chargeEcole, AVS, Inspection d'AcadémieAdministratif, MDPHQuotidien, aides, outils et liensFACEBOOK EGALITED